vendredi 21 septembre 2007

Why I don't live at Sarcelles Kuningan (Taman Rasuna) - Jakarta par VB

Rappel : C’est pour rire (même si il y a du vrai), ok ? ; )

Faisons les choses dans l’ordre :

L’arrivée,

- avec son odeur unique pouvant foudroyer un putois, mais très utile a 4h00 du mat’ redonnant un coup de fouet pour les 5 minutes restantes afin de rentrer a la maison…
- son poste de sécurité impressionnant classé dans le top 5 de Jakarta. Vas-y man, + vite tu passes, + vite je repose mon cul sur ma chaise…
- et cette vue du pont-levis sur la rivière d’ordures bloquant toute entrée aux ennemis jurés de TAMAN RASUNA, les riches.…simplement splendide !


L’Aston,

- îlot correct au milieu de la jungle du « jardin de Rasuna ».. Faudra quand même qu’on m’explique le rapport entre ces 50.000 tonnes de béton et un jardin…mais bon...
Ah ! Si ! Il y a des bêtes sauvages, voila pourquoi. DG ; )
- services bon niveau, bouffe, etc.
- les + riches des pauvres quoi…
- piscine privée moche et a l’hombre.

Le reste, tour 3 a 12.000,

- un gros tas de tours (30 étages), 12 je crois mais ça change tout le temps.. yen a qui tombent, yen a qui poussent… entassées les unes sur les autres pour ce tenir chaud (ou tenir tout court), le tout emballé dans une belle couleur rose bonbon sucé 3 fois mélange dégueuli.
- l’accès direct a la piscine se fait a pile ou face selon les tours, très drôle ; )
- remarque quotidienne, tiens ça bouge…ils doivent sortir les poubelles.. ou comment ressentir un séisme force 9 alors que ce n’est qu’un 6.


(gris, ca fait encore plus moche ; )

La piscine,

- Oasis a l’eau couleur menthe a l’eau (parfois vert sal aussi), petit havre de paix coincé au 5ieme mais ou il fait bon s’y reposer. Dekat, petit resto sans prétention, le Dixie’s a l’avantage de ne pas servir de bière. Donc on passe au Starmart à cote et c moins cher, he he…

Les terrains de badminton (détruits aujourd’hui),

- Un des rares endroits ou il est supportable de jouer sans la clim. Ambiance relax au milieu des étages désaffectés… mélange d’indiens, d’indos, de chinois, de boulets et souvent le fleuriste de Bandung traînant sa patte…normal c’est le jardin tout de même…

La sortie,

- Bein… ressemble fortement à l’entrée… sauf qu’on se sent mieux parcekon a bien mangé chez EE et son mec qu'a rien a faire la vu son nom ; )

L’Epicentrum,

- Heureusement, notre ami le boulanger nous prépare une grosse tour afin de cacher ce rejet de l’humanité. Non, sans dec’, Jakarta ne serait pas Jakarta sans TAMAN RASUNA.
________________________________________________________
Citations :

De toute façon, il suffit de regarder qui y vit et on sait que c’est la zone ; ) …..

J irai bien faire un pique-nique au jardin de Rasuna mais ou ? le peu d’herbe qui ya, j ai pissé dessus ou je l’ai fumée…
J hesite a vivre a Jalan Jaksa ou a Taman Rasuna.. ca en dit long...

1 commentaires:

Cedric a dit…

Aaaaah, la prose et les idées de VB... Ca va nous manquer !! Superbe post, mort de rire meme en habitant a Sarcelles - SZ