dimanche 3 août 2008

L'Anggur Hitam .... (par FV le Somnelier)

Si la Bintang est le cadeau des Dieux, l'anggur hitam les a fait tomber sur la tête et a retourné la mienne par la même occasion… L'anggur hitam, c'est un cadeau empoisonné...

Un cadeau, car à 7,500 Roupies le litre, et ben c'est cadeau fils…tu risques pas de te mettre une telle race pour moins cher n'importe où dans le monde…

Empoisonné, au sens propre, car ça reste une boisson quand même pas très saine il faut l'avouer, et des gens en sont même morts parait-il…

Quelle est la recette de ce résidu de vomi des dieux ??? Et bien, si recette il y a, c'est un secret aussi bien gardé que la recette du Coca-Cola ou du Nutella. Tout ce que je peux vous dire c'est qu'il y a de l'arak, du ginseng, du krating daeng (Red Bull), et forcément d'autres ingrédients magiques et machiavéliques qui lui donnent cette couleur, cette puissance, et ces arômes si particuliers.

L'anggur hitam, c'est sucré et âpre à la fois, c'est doux mais plein d'alcool, ça met en confiance mais ça crée le danger… C'est un peu écœurant et ça a le même goût à la descente qu'à la remontée.

Par une soirée de vendredi tout ce qu'il y a plus biasa, DG, CR, ClemR, VB, et moi-même, profitons du break de Mr Tony Q pour aller étancher notre soif à moindre frais dans les warungs de Plaza Menteng. Le sac plastique dans la main, la paille dans la bouche, l'anggur hitam descend dans nos gosiers tel Luc Alphand à Val d'Isère…

Retour à l'intérieur, l'anggur hitam a décuplé nos sens et créé une nouvelle ferveur.. ca joget, ça goyang au son de om funky… et puis ça devient plus difficile de discerner les formes et les sons, un passage de tronche sous la flotte s'impose… C'est la cohue dans la salle reggae, je descends aux toilettes du rez de chaussée ou je surprends DG en flagrant délit de posage de renard… Quelle petite nature me dis-je… Il s'avérera par la suite qu'il était juste en avance sur le deuxième effet kiss-cool de l'anggur hitam, celui qui n'est pas très très agréable…je sors prendre l'air, m'assois sur le trottoir et commence à griller une tige… Erreur!! Cette clope me débaroule tel une avalanche, la terre tremble, les murs tournoient… je vais m'allonger 5 minutes… qu'est ce qu'on est bien sur ce trottoir, voilà qui répond à tous mes besoins et désirs… après de longues minutes de lutte, je suis enfin bien, étendu sur le trottoir, serein, jusqu'à ce que VB et ClemR veuillent me ramener… mais non, c'est bon, je me repose 5 minutes, je prendrai un taxi…après une petite heure, ClemR perd patience et prononce des mots que je ne citerai par sur ce blog familial…bref, je me hisse à la place du mort, tête par la fenêtre, tel un épagneul breton sur le chemin de la promenade dominicale, l'enthousiasme en moins, et un flot de liquide gastrique ininterrompu coulant sur la portière de la 307 de VB en plus.

Enfin arrivé, je pars directement me coucher. Au matin, je sens comme une douleur à la clavicule, mon matelas est dûr et froid. Normal c'est le carrelage de ma salle de bain… la journee est officiellement déclarée morte... je traine ma gueule de bois jusqu'au canapé où je passe la journée à agoniser... plus jamais l'anggur hitam, plus jamais… mais comme dit le proverbe, il ne faut jamais dire «Petit vendeur ambulant de plaza menteng, je ne boirai pas de ton anggur hitam »…

5 commentaires:

The Jakarta Team a dit…

CORRECTION !!! Tu te fais hisser a la place du mort Mr ! Et apres 15 minutes de gueulage dans ta face pour ke tu bouges ton gros cul skotché.... VB

Cedric a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
The Jakarta Team a dit…

J'ai adoré le coup de l'épagneul breton ! Par contre t'as du en boire vraiment trop de ton anggur pourri, j'étais pas là à cette soirée ! - CR

Team a dit…

c'etait CM, autant pour moi

The Jakarta Team a dit…

Je crois pas qu'on ai dépassé la dose mortelle d'un sac plastique par personne.

Pour l'alcool qu'il contient, j'ai eu vent par mon boss d'une théorie intéressante : il y aurait 2 sortes d'alcool, l'éthanol et le méthanol (et le métarace, mais ça compte pas), l'un serait comestible, l'autre beaucoup moins mais moins cher... l'anggur itam serait un savant mélange des deux, ce serait l'explication de sa haute toxicité.
DG