dimanche 7 octobre 2007

La peau drue (par DG)

Suite de mes aventures avec nos amis les flics de Jakarta :
Choppé à faire une demi-tour "seulement jours fériés" un samedi sur Sudirman (et oui, le samedi n'est considéré hari libur que pour les 3 in 1 apparement m'enfin le code de la route à Jkta à ses raisons que la raison ne connait pas).
Après avoir débattu 5 min avec le flic sur la liburation du samedi et la quadrature du cercle, je lui ai dis : "d't'façon, ta chatte, je te paye pas tes 30,000", du coup il m'a gardé mon permis et il m'a dit de me pointer à tribunal le mardi 7 aout pour mon jugement.
Après renseignement, c'est des jours en semaine, il faut se pointer dès le matin, attendre toute la journée bref c relou, du coup on a payé un agent pour récupérer mon permis, et vu qu'on a payé 100,000 je pense que le mec à corrompu un mec du tribunal et voilà!
J'ai pas voulu filer 30mille à flic de la rue, et j'ai fini par filer 100mille à un flic des bureau... Moralité : y'en a pas. Tu veux éviter la corruption, elle revient au galop.

Rubrique trucs et astuces si vous vous faites choper :
- ne pas parler indonésien, ne pas parler anglais (-"tu es serbe ou bosniaque? - Che chuis portugech...")
- si pas en tort, "je suis pas en tort, ta chatte ta chatte ta chatte" et ne pas signer son PV, si tu garde le sourire et que t'es pas pressé, il devrait se lasser avant toi (pasque tu lui bouffe son temps pour en raquetter d'autres)
- si en tort, ou pressé, payer mais négocier avant (ou transférer son cash du portefeuille ds la chaussette sauf 20,000 : désolé l' poulet, j'ai plus que ça) 50,000 Rp est une somme communément accepté du feu rouge à la ligne blanche (jamais essayé pour l'homicide involontaire... belum).
- Ne pas signer leur PV de merde, ils vont vous entuber sur la description des infractions avec leur écriture patte de mouche en langue étrangère (en plus du demi-tour, mon flic m'avait rajouté une autre infraction, rien que pour faire chier).

Bonne route ;-D

1 commentaires:

Cedric a dit…

yooo encore de la belle prose daminique, j'adore ! - CR